En Île-de-France

Les délégations départementales
Rejoignez nous !
Mon compte
Site national

Association Ile-de-France

Qui sommes-nous

Petit historique de l'association

MPF IDF est une jeune association créée le 14 avril 2013.

Elle rassemble actuellement quatre délégations départementales :

  1. Paris
  2. Essonne
  3. Seine-et-Marne
  4. Yvelines

Les autres départements de l'Ile-de-France ne disposent pas à ce jour de délégation.

Statuts MPFIDF

PV AG MPFIDF

 Notre équipe

 

L'association régionale MPF IDF compte actuellement près de 300 adhérents.

Conseil d'administration 2013 -2015

Le conseil d'administration est composé par un ou deux membres par délégation départementale appuyés par Maïté Wauquier-Moreux, représentant le conseil d'administration national de MPF.

La région Ile-de-France en bref

Source : Wikipédia

La région Île-de-France est née du domaine royal constitué depuis le Xème siècle par les rois Capétiens. C'était, sous l'Ancien Régime, une province française, administrativement un gouvernement, relevant directement de l'autorité du roi de France.

L'Île-de-France retrouva de nouveau un statut officiel avec la loi de décentralisation de 1982.

Aujourd'hui, elle regroupe huit départements :

-          Autour de Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne forment la petite couronne, très urbanisée et dont la population est la plus dense avec Paris (jusqu'à 20 000 habitants au kilomètre carré).

-          Les départements du Val-d'Oise, des Yvelines, de l'Essonne et de Seine-et-Marne constituent la grande couronne, moins dense et plus rurale.

Jusqu'à la fin de l'Ancien Régime, cette province s'étendait vers le nord et le nord-est, englobant les pays du Soissonnais et du Laonnois, actuellement situés dans l'Aisne, ainsi que le Beauvaisis et le Valois, actuellement situés dans l'Oise (Picardie), mais était moins étendue vers l'est, excluant la Brie champenoise, autour de Meaux, rattachée à la Champagne. Vers le sud ses limites étaient sensiblement les mêmes qu'aujourd'hui englobant le Gâtinais, tandis que vers l'ouest, la limite avec la Normandie est restée inchangée le long de la ligne de l'Epte.

Géographie

La géographie de l'Île-de-France est marquée, sur le plan physique, par sa situation au centre d'un bassin sédimentaire, le bassin parisien, au relief relativement plat, irrigué par un fleuve navigable, la Seine dont les principaux affluents convergent précisément dans cette région, par un climat tempéré et des sols agricoles très fertiles, et sur le plan économique, par la présence en son centre de Paris, capitale et principale agglomération urbaine de la France.

Avec une superficie de 12 012 km2, l'Île-de-France est l'une des plus petites régions françaises, (la plus petite de la France métropolitaine après la Corse et l'Alsace), mais de loin la plus importante par sa population (11,7 millions d'habitants, soit un peu moins de 18 % de la population française) et par son produit intérieur brut : 28,6 % du PIB total de la France métropolitaine (source : Insee).

Concentrant les pouvoirs économiques, administratifs et politiques d'un pays très centralisé, elle est au centre d'un réseau de communication qui se ramifie en étoile autour de Paris.

Environnement

Le territoire de la région est très urbanisé malgré la fragmentation éco-paysagère d'une grande partie du territoire par les routes, les grandes vallées de la Seine, de la Marne, et de l'Oise  et par l'urbanisation.

Elle possède de grands massifs forestiers (285 000 ha dont 87 000 ha de forêt publique) et de nombreux grands parcs urbains qui ceinturent presque la région au sud et au nord (massif des Trois Forêts).

Les trois quarts du territoire régional sont toujours recouverts de forêts ou de terres agricoles. Cette ceinture forme un réservoir de biodiversité, principalement constitué du Vexin, des forêts de Rambouillet et d'Yvelines, connectés par des vallées de l'Essonne et certaines boucles de la Seine.

Occupation des sols

Malgré sa forte urbanisation, l'Île-de-France est majoritairement rurale : sur ses 12 070 km2, 45 % sont consacrés à l'agriculture (une des plus productives de France) et 23 % à la forêt. Parmi les plus importantes forêts de la région, on peut citer celles de Fontainebleau, Rambouillet, Montmorency, Saint-Germain-en-Laye et Sénart. Cependant, la progression de l'urbanisation continue, année après année, de grignoter la surface agricole qui a perdu mille kilomètres carrés au cours des cinquante dernières années face à l'étalement urbain et aux développements des infrastructures.

Le schéma directeur de la région (SDRIF) appuie depuis 2008, sa politique sur un nouvel outil : les fronts urbains. Cette ligne de contact entre la ville et l'espace ouvert des champs et des bois représente près de 13 000 kilomètres en Île-de-France. Pour le SDRIF, il s'agit d'en faire des lignes de démarcation au-delà desquelles il ne sera plus possible d'empiéter.

Liens utiles régionaux

Les Services Territoriaux de l'Architecture et du Patrimoine - STAP (Architectes des Bâtiments de France) :